acheter backlinks qualite

En plus d’être gênants, les spams sont également dangereux. Effectivement, ils sont fréquemment reliés à des logiciels malveillants et des ransomwares. Pour être mieux protégé contre, il faut disposer d’un bon système pour les filtrer. Afin d’être libéré de ces courriers indésirables, il est conseillé de se servir d’un outil anti-spam. Quels sont les meilleurs moyens de les éviter ?

Les spams : l’essentiel sur le sujet

Les spams peuvent être délivrés sous diverses formes. Il peut s’agir d’emails proposant :

  • des produits (médicaments, etc.) ;
  • des crédits financiers ;
  • des logiciels commerciaux, etc.

Ce sont des mails envoyés à un grand nombre d’individus. Les récepteurs de ces courriels n’ont pas forcément donné leur consentement pour les recevoir.

Pourquoi est-ce important de se servir d’un anti-spam ?

Afin d’optimiser la sécurité d’un ordinateur, il est impératif de disposer de plusieurs outils. Il s’agit :

  • d’un antivirus ;
  • d’un antispyware ;
  • d’un firewall ;
  • d’un anti-spam.

Ce dernier dispositif est vraiment utile. Il protégera son utilisateur contre les courriers électroniques non sollicités. 

Les anti-spams ont pour objectif de rediriger les courriers indésirables vers le dossier spam. Ainsi, il ne sera plus requis de télécharger ces mails gênants. Ils pourront être supprimés directement.  

Comment fonctionne un outil anti-spam ?

En servant d’un logiciel spécifique pour filtrer les courriels indésirables, un outil informatique est mieux préservé contre :

  • les messages publicitaires ;
  • les logiciels malveillants ;
  • les ransomwares.

Pour filtrer les spams, les logiciels se servent de plusieurs dispositifs, comme :

  • une Realtime Blackhole List ou RBL (listes noires d’adresses IP et d’emails) ;
  • des listes blanches ;
  • un algorithme de vérification des URL, etc.

Grâce à ces configurations, il est plus facile de détecter les éléments indésirables. Ainsi, les spams seront filtrés au maximum. Il faut néanmoins bien choisir l’outil à utiliser, car certains sont trop sévères et stricts. En effet, ils peuvent rediriger des mails légitimes vers la boîte spam. 

Comment se débarrasser des courriels indésirables manuellement ?

Afin d’éviter les pourriels, le propriétaire d’une adresse e-mail peut censurer les expéditeurs des courriels indésirables. Il est aussi possible de paramétrer la boîte de réception. Grâce à ce procédé, seuls les mails envoyés par les personnes présentes la liste des contacts atterriront dans la boîte de réception.

Quels sont les différents logiciels anti-spam gratuits ?

Pour que votre boîte mail ne soit pas inondée de courriers encombrants, il est essentiel de se servir d’un logiciel fiable. Les meilleurs outils sur le marché ne possèdent qu’un taux d’erreurs vraiment faible. Voici une liste de logiciels anti-spam gratuits.

–       K9

Cet outil intervient surtout entre le logiciel de messagerie client et le serveur mail. Son installation se fait automatiquement sur Outlook Express et les anciennes versions de MS Outlook. Pour le cas d’Outlook 2007, il faudra procéder à une configuration manuelle. Les débutants devront suivre minutieusement les instructions lors de l’installation.

Ce logiciel classe les mails arrivants en deux catégories : les spams et les non-spams. Il se distingue de ses pairs grâce à son algorithme d’apprentissage. Il se sert de sa statistique intelligente afin de mieux identifier les mails indésirables. Dans un premier, vous aurez besoin de déterminer les mails spams. Mais après, il pourra les repérer par lui-même. Ce dispositif contribue à éradiquer les courriels encombrants ainsi que les virus au sein du serveur.

–       Spamihilator

C’est un outil qui se démarque grâce à sa praticité et à sa simplicité. Avec ce dispositif, il faudra mettre en place des titres prédéfinis. Il les prendra en compte lorsque vous recevrez des mails. Il bloquera automatiquement les spams. Ce logiciel peut être configuré en arrière-plan. Il est même possible de lui ajouter des plugins.

L’avantage avec Spamihilator est qu’il est compatible avec l’ensemble des clients de messagerie connus. Les utilisateurs n’ont pas besoin de l’installer. Il faudra seulement activer le DCC Filter. Ainsi, le logiciel pourra avoir accès à la base en ligne du DCC Network.

–       MailWasher

Ce logiciel se démarque grâce à sa rapidité et son efficacité. Cet outil se charge d’intercepter les spams sur le serveur de la messagerie. L’utilisateur de ce dispositif pourra ouvrir ses courriels en toute quiétude, car les mails suspects seront évincés.

La version gratuite de ce MailWasher offre des fonctionnalités intéressantes. Cet anti-spam est fiable. Il s’adapte aux clients de courrier électronique POP3 et avec les messageries de type Hotmail, IMAP ou AOL. Toutefois, seule la version pro permet aux internautes d’avoir accès à des options avancées.

–       SpamFighter

Cet anti-spam est surtout utile pour filtrer les mails sur Outlook, Outlook Express et Windows mail. Il prend en compte les courriels indésirables signalés par les utilisateurs. Il se réfère au serveur central des messages de spam. En optant pour la version gratuite, les internautes profitent de différents avantages. Ils disposeront d’une protection :

  • automatique de courrier ;
  • contre le phishing et les fraudes, etc.

–       Spampal 

Ce logiciel fait partie des premiers à proposer ses services. Les utilisateurs ont remarqué que l’interface de cet outil n’a connu aucune amélioration. Il n’est pas adapté avec Hotmail, AOL et Yahoo. Cependant, il peut être utilisé avec les messageries classiques comme Outlook, Eudora, The Bat, etc. Ce dispositif requiert un paramétrage manuel. Une fois qu’il est opérationnel, il suffit de le lancer.

C’est un programme qui dispose de listes noires DNSBL et d’un système de listes blanches. Ce système de filtrage se charge également d’intercepter les pourriels provenant de certains pays. Cet outil fait l’objet de nombreuses mises à jour.

Comment choisir un logiciel anti-spam ?

Pour qu’un anti-spam soit efficace, il doit offrir à son utilisateur :

  • une bonne protection contre les pourriels ;
  • un bon pare-feu contre les virus.

L’outil doit disposer d’un programme de gestion en temps réel. Ainsi, son utilisateur pourra effectuer les paramétrages nécessaires. Cette fonctionnalité est aussi un excellent moyen de suivre les actions du logiciel en temps réel.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Divi WordPress Theme