Rate this post
financement digital marketing

En 2021, la nécessité d’une stratégie de marketing digital n’est plus à prouver. Le terme « webmarketing » en perdrait presque de son sens, puisque toute stratégie de marketing doit aujourd’hui comprendre a minima les approches SEO, SEA, SMO et SMA.

Toutefois, pour une entreprise, travailler le référencement naturel de son site (SEO), placer son produit ou service sur des mots-clés recherchés via les annonces de Google (SEA), animer sa communauté (SMO) et toucher des profils ciblés (SMA) sur les réseaux sociaux, représente un coût important.

Comment financer ces stratégies aujourd’hui essentielles et, surtout, comment vérifier son retour sur investissement pour ajuster toujours plus précisément ses campagnes ?

SEO, SEA, SMO, SMA : quels sont les investissements ?

SEO – l’internaute trouve votre site en cherchant une solution à un problème

L’optimisation du référencement naturel de votre site est fondée sur deux aspects : la technique et le contenu.

En optimisant la vitesse et en améliorant la structure de votre site (UX), donc en rendant la navigation de l’internaute sur votre site web plus intuitive et rapide, vous pouvez augmenter jusqu’à 20 % vos conversions (transformer un curieux en client – Source : Think with Google).

Le contenu quant à lui est fondé sur le choix des mots-clés. Ils doivent correspondre aux recherches de solutions des internautes dans leur moteur de recherche. Ainsi, un site avec un contenu bien optimisé ressortira plus haut dans les résultats. Si votre contenu répond à l’intention de recherche de l’internaute, vous avez plus de chance de le transformer en client. Vous vous placez en expert, vous lui apportez la solution qu’il cherche au travers de votre produit ou service.

SEA – obtenir annonce payante en première page pour Google

Le Search Engine Advertising (SEA) correspond aux annonces payantes, donc à la publicité, sur les moteurs de recherche.

Cet espace publicitaire situé en haut ou en bas de la SERP (page de résultats), vous allez l’acheter en recourant à des outils comme Google Ads (près de 90 % des investissements). Vous y ciblez des requêtes précises, au travers de mots-clés, que vous allez acquérir sous forme d’enchères.

Le prix dépend donc de la concurrence sur le mot-clé ainsi que du niveau de qualité de votre annonce (taux de clics attendu, pertinence de l’annonce, convivialité de la page de destination). La facturation se fait ensuite au clic et le coût de celui-ci peut aller de 0,01 € à 20 € en fonction de la concurrence sur le mot-clé ciblé.

SMO – choisir les leviers et toucher votre cible sur les réseaux sociaux

Le SMO (Social Media Optimization) est aux réseaux sociaux ce que le SEO est aux moteurs de recherche. Cette discipline du marketing digital est axée sur le développement de la visibilité et de l’image d’une marque via les réseaux sociaux.

Elle consiste dans la mise en œuvre d’une stratégie organique (donc non payante) allant de l’animation d’une page Facebook à l’optimisation d’une vidéo sur YouTube, en recourant à la création et à la planification de contenu adapté à chaque levier.

SMA – toucher de nouveaux clients par la publicité sur les réseaux sociaux

S’il peut y avoir du SMO sans SMA (Social Media Advertising), au travers de campagnes purement organiques, il n’y a pas de SMA sans optimisation des leviers et des contenus. Vos campagnes organiques animent en effet votre communauté et améliorent votre e-réputation.

Le SMA, pendant du SEA, revient à payer pour cibler l’audience à laquelle vous allez exposer votre publication en dehors de votre communauté, dans le but de générer du trafic vers site, augmenter votre visibilité, ou encore vendre directement.

Comment financer ses campagnes de marketing digital ?

La transformation digitale des entreprises est aujourd’hui plus que jamais une nécessité, pour ne pas dire une urgence. Il est en outre démontré que les entreprises misant sur le digital ont une croissance jusqu’à 6 fois supérieure aux autres entreprises.

Pour financer cet investissement, il existe des aides et subventions, mais aussi des solutions de financement pour les entreprises.

Les aides et subventions

  • Le fonds européen de développement régional (FEDER), géré par les conseils régionaux, finance la R&D technologique et l’innovation, l’amélioration de la compétitivité des PME, le développement de la communication, ainsi que la transition vers une économie à faible émission de CO2.
  • Les financements régionaux, comme le Chèque Transformation Numérique de la Nouvelle Aquitaine ou la subvention des Pays de la Loire adressées aux TPE/PME de la région, plafonnée à 15 000 € HT.
  • Chèque France Num de 500 €pour soutenir la numérisation des TPE.
  • Prêt croissance TPE Grand Est, sans garantie, compris entre 10 000 € et 50 000 €, pour une durée de 5 ans.

Les solutions de crédits pour les professionnels

Un prêt bancaire à destination des professionnels peut être sollicité pour financer des investissements dans la transformation digitale de son entreprise. Les fonds pourront alors servir tant à l’acquisition de matériel qu’à l’optimisation de son site, puis aux différentes campagnes mises en place.

Pour une entreprise en cours d’exploitation aucun apport ne sera nécessaire, alors que pour une entreprise en création ou en cours de reprise, 20 % de la somme nécessaire devront être apportés par le fondateur.

Le retour sur investissement de son webmarketing

Si vous développez votre marketing, c’est pour développer l’activité de votre entreprise. Il est donc essentiel de pouvoir mesurer le retour sur investissement (ROI) de votre marketing digital comme de toute autre opération. Suivre cet indicateur, parmi d’autres (taille et engagement de vos communautés sur les réseaux sociaux, trafic sur votre site web…), peut vous permettre d’ajuster vos actions.

Il consiste dans le ratio entre vos dépenses marketing (outils, temps homme et budgets de campagnes) et les bénéfices générés par celles-ci :

(Gain de l’investissement – Sommes investies) / Sommes Investies = ROI

 

Il s’agit donc d’un indicateur purement financier.

La notion de ROI en marketing peut néanmoins revêtir une part de subjectivité notamment lorsqu’on souhaite travailler la notoriété de sa marque, son site ou son entreprise. Les retombées ne sont pas immédiates et le ROI ne peut alors être calculé qu’à long terme.

En revanche, dans le cas précis d’une campagne Google Ads (SEA) ou d’une campagne avec un objectif de conversion sur Facebook (SMA), cette formule pourra être appliquée et les sommes investies adaptées en fonction des gains générés.

Toutefois, en matière de digital, chaque cas est différent. Le secteur, la concurrence, la cible, les moyens à investir varient tant d’une entreprise à l’autre qu’il n’est pas possible de donner un exemple concret.

Il sera donc utile de vous entourer de spécialistes, en recourant aux services d’une agence ou en engageant du personnel qualifié.

Divi WordPress Theme