strategie netlinking

Pour qu’une stratégie SEO fonctionne et apporte ses fruits, le netlinking fait partie d’une des bases. La qualité des backlinks fait la popularité et la notoriété d’un site. Si on compte renforcer une stratégie de référencement naturel, la meilleure façon d’y parvenir serait d’opter pour un netlinking efficace. Il suffit de choisir la bonne technique.

Le netlinking : de quoi il s’agit ?

Appelé en anglais link building, le netlinking est dans sa définition la plus simple le fait d’augmenter le nombre de liens, les backlinks, qui redirigent vers un site internet donné. L’objectif de cette stratégie est d’améliorer ou de booster la popularité du site. Le backlink est un site externe qui pointe vers la cible. Il est relié à une ancre, le texte cliquable, et c’est ce dernier qui est relié au lié. Afin que la visibilité sur la toile soit optimale, il est nécessaire que le backlink soit dofollow. Le rôle du netlinking est de permettre non seulement le positionnement d’un site, mais aussi de ramener du trafic de qualité.

L’importance du netlinking

L’objectif d’une stratégie de netlinking est d’obtenir ou créer des liens qui vont aider à renforcer la notoriété d’un site cible. L’idéal est qu’un site bien placé sur Google redirige vers la cible pour qu’elle attire l’attention. C’est aussi un moyen efficace de non seulement gagner en popularité, mais surtout en crédibilité vis-à-vis des autres sites concurrents. Ces liens externes font profiter à un site ce qu’on appelle le SEO juice, et la popularité d’un site est mesurée en fonction de ce paramètre. Le netlinking apporte donc plusieurs avantages dont :

  • La crédibilité sur Google
  • Un meilleur positionnement sur la SERP
  • Une meilleure qualité du trafic organique
  • Une bonne notoriété de la marque
  • Un chiffre d’affaires boosté.

La différence entre Nofollow et Dofollow

Ces liens guident le comportement des bots dans leurs actions. Les Dofollow auront pour directive de suivre un lien, et en contradiction, les Nofollow indiquent le moteur de recherche à ignorer le lien même s’il est mentionné. Pour une stratégie en netlinking réussie, l’idéal est donc de miser sur les liens Dofollow. Dans le cas où les liens n’apportent pas les résultats escomptés, on a le choix entre deux techniques :

  • Soit on procède au désaveu de ces liens négatifs
  • Soit on les bascule en statut Nofollow

Lors de la mise en place de la stratégie SEO, il est obligatoire de bien évaluer quel type de liens serait le plus avantageux pour l’audience site. Et lors de la recherche de sites pour faire des échanges de liens, les premiers choix doivent obligatoirement s’orienter vers les liens Dofollow.

Choisir une stratégie de qualité

Si certains webmasters misent sur la quantité des liens qui mènent vers les annuaires ainsi que les diverses communautés comme les forums ou encore vers les blogs. Les experts en netlinking conseillent plus de s’orienter vers les liens de qualité. Plus le site est relié à d’autres de qualité et sont populaires, plus il gagne en crédibilité et en audience. L’idéal serait de trouver des occasions de qualité plutôt que de se tourner vers n’importe quel site. Le plus important est de choisir un site où les contenus sont bien importants et surtout un site bien référencé. Il existe plusieurs outils de backlink pour ne pas se tromper dans le choix des liens. On peut citer entre autres Majestic SEO, un outil payant, mais qui permet d’identifier les liens qui en valent la peine.

Des pénalités Google contre les abus

Si un site comporte trop de backlinks, c’est-à-dire que les liens sont choisis plus pour la quantité que pour leur qualité, alors Google peut considérer cette stratégie comme un abus. Sont mal vu par Google les sur-optimisations d’ancres ou l’acquisition subite de liens. L’algorithme Pingouin a dans sa ligne de mire ces sites qui abusent de la stratégie de netlinking.

Les techniques pour un netlinking

  • Les sites partenaires : il s’agit de demander à ses clients ou à ses partenaires d’insérer son site dans leur contenu. Ce n’est pas un lien dans la page « liens », ou « partenaires », mais directement dans le contenu, dans le corps d’une page. On peut même demander de procéder soi-même à la redirection.
  • Les annuaires : une technique assez dépassée par le temps, mais qui est encore utilisée par de nombreux webmasters. L’idéal est de s’inscrire sur des annuaires de qualité uniquement et le plus possible, ceux qui proposent des thématiques.
  • Le linkbaiting : littéralement, c’est le fait d’aller à la pêche aux liens. Cette technique fait partie des plus efficaces du moment. Il suffit d’avoir un contenu intéressant qui attire automatiquement les lecteurs. Et ce sont ces derniers qui partagent d’eux-mêmes le site.
  • Le guest-blogging : c’est se faire inviter sur les blogs qui pratiquent la même activité et qui ont une excellente notoriété. Cette technique génère beaucoup de trafic, mais demande les services d’un bon rédacteur.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Divi WordPress Theme